Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Alerte Pub

De nouvelles conditions d'hebergements nous oblige a intégrer de la publicité.


Pour ne plus voir les pubs s'afficher sur ce blog et ailleurs (youtube, allociné, facebook, etc…), installer en 2 clics dans votre navigateur (Firefox, Explorer, Chrome, Safari, Opera et Android) ADBLOCK PLUS l'outil indispensable pour rendre invisibles les pages de pub sur internet. https://adblockplus.org/fr/

Recherche

2006/2016

 

Accueil

 

 
facebouc-copie-1.jpg

 

Killu Minatis

 

Just Foreign Policy - Morts irakiens dus a l'invasion U.S.
;l,lk

 

Site Pedopolis de secours

 

Archive intégrale de Pedopolis.com à télécharger et à diffuser !


Archive intégrale de Pedopolis...  

 

http://www.fichier-rar.fr/2013/07/11/archive-pedopolis-complet/

 

https://twitter.com/Pedopolis

 

SKS CREW : LA LOI DU SILENCE (Interdit aux -18ans)

Stan Maillaud et Janett Seemann - Entrevue choc et explosive (MetaTV-03/2015) (+18)

Wanted Pedo lutte contre la pédo-criminalité (MetaTV-11/2014) (+18)

Wanted Pedo, la guerre déclarée contre les réseaux pédophiles (MetaTV-6/2014) (+18)

Tepa balance devant Skyrock (MetaTV-10/2014)

Metafreestyle - Tepa - SKS Crew - Neg Lyrical - Malick Carr - Ousman

Kery James - Avec le Coeur et la Raison

Kery James - Racailles (clip officiel) 2016

El Matador - Polemiquement Incorrect (+18)

El Matador - Polemiquement Incorrect 2 (+18)

 

KILLUMINATY SMG remet en place les satanistes du rap français. Sa chaine youtube : https://www.youtube.com/channel/UCWEVFCrnSVhCTcYBSDiWSNQ

 

http://www.un.org/french/aboutun/dudh.htm
Article 19
Tout individu a droit à la liberté d'opinion et d'expression, ce qui implique le droit de ne pas être inquiété pour ses opinions et celui de chercher, de recevoir et de répandre, sans considérations de frontières, les informations et les idées par quelque moyen d'expression que ce soit.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

Pour contacter les auteurs  "Contact" en bas de la page.

Ou via ' killuminatis@gmail.com ' ou ' killuminatis@mail.ru '

DPZ 5410

591774247840

 
Veuillez prendre connaissance de l'enquète Vervloesem sur les Réseaux de l'Horreur (+18)

23 octobre 2006 1 23 /10 /octobre /2006 14:31
Comme chaque année, la réunion du Groupe Bilderberg a rassemblé dans le plus grand secret l'élite de la finance, de l'économie, de la politique et des médias. Elle s'est tenue du 14 au 17 mai en Grèce à Vouliagmeni, à 20 km au sud d'Athènes, au Nafsika Astir Palace, un palace 5 étoiles sur une presqu'ile, avec plages privées et port privé pour yachts.

Parmi les participants de cette année, on remarque le nombre élevé d'invités turcs (banquiers, industriels, ministres, et responsables de médias), signe que l'adhésion de la Turquie à l'UE est vraiment "dans les tuyaux".

Comme on pouvait s'y attendre, le secteur financier est encore plus présent que d'habitude.

Pour la France, on notera la présence du secrétaire général de l'UMP, Xavier Bertrand, de la ministre de l'économie et des finances Christine Lagarde, et pour la Suisse la présence étonnante du leader populiste Christoph Blocher.

Etaient également présents les deux principaux responsables de l'équipe économique d'Obama, Timothy Geithner et Lawrence Summers.

Voici la liste des participants:

Beatrix - reine des Pays-Bas
Sofia - reine d'Espagne
Konstantin - ancien roi de Grèce
Prince Philipp - prince de Belgique, membre du Club de Rome
Joseph Ackerman - président de la Deutsche Bank
Kieth Alexander - directeur de le la NSA
Georgios Alogoskoufis - ancien ministre grec des finances
Roger Altman - directeur de la banque d’affaires Evercore Partners, vice-ministre des finances sous la présidence de Clinton
Takis Arapoglou - Président de la banque centrale de Grèce
Ali Babacan - ministre turc des Affaires étrangères, coordonnateur des négociations d'adhésion de la Turquie à l'UE
Dora Bakoyannis - ministre des affaires étrangères en Grèce
Jon Frederik Baksaas - Président de Telenor Norvège
Francisco Pinto Balsemão - ex premier ministre portugais, actuel PDG de la principale holding de presse écrite et adio-visuelle portugaise, Impresa
Nicolas Baverez - éditorialiste de l'hebdomadaire Le Point (propriété du Groupe Pinault)
Franco Bernabè - président de Telecom Italia, vice-président de Rothschild Europe
Xavier Bertrand - Secrétaire général de l'UMP
Carl Bildt - ministre des affaires étrangères de Suède, ancien Premier ministre, ex envoyé spécial de l’ONU dans les Balkans
Jan Arne Björklund - ministre de l'éducation et président du parti Folkpartiet en Suède
Christoph Blocher - ancien conseiller fédéral et ancien chef du parti de l'UDC (parti de droite autoritaire et xénophobe en Suisse)
Alexandre Bompard - PDG de Europe 1 (propriété du Groupe Lagardère)
Vendeline von Bredow - journaliste économique à The Economist
Oscar Bronner - patron de presse autrichien
Max Boot - auteur, historien, membre du CFR
Ana Botín - directrice de la Banco Español de Credito, fille du président de la Banco de Santander, Emilio Botín
Henri de Castries - président d'AXA
Juan Luis Cebrián - président de PRISA, groupe de médias espagnol, et co-fondateur d'El Païs (premier quotidien espagnol)
W. Edmund Clark - président de Toronto-Dominion Bank (Canada)
Kenneth Harry Clarke - député conservateur de Grande-Bretagne et ministre des finances dans le gouvernement fantôme de David Cameron
Luc Coene - gouverneur adjoint de la Banque Nationale de Belgique
Sami Cohen - directeur du quotidien turc Milliyet
Timothy C. Collins - président Ripplewood Holdings
George David - président de Coca Cola en Grèce
Etienne Davignon, président honoraire du Bilderberg Group, vice-président de Suez-Tractabel
Sir Richard Billing Dearlove - ex-directeur du MI6 (services secrets britanniques)
Anna Diamantopoulou - député du PASOK (parti socialiste grec)
Mario Draghi - gouverneur de la Banque centrale italienne
Nicolas Eberstadt - président de l'American Enterprise Institute (think tank américain)
Anders Eldrup - président de DONG Energy Danemark
John Jacob Philip Elkann - vice-président du groupe Fiat
Thomas Enders - co-président d'EADS, président d'Airbus
José Manuel Entrecanales - président Acciona (groupe de BTP espagnol)
Werner Faymann - chancelier autrichien, président du SPÖ (parti social-démocrate autrichien)
Isidro Fainé Casas - président de Caixa Bank
Niall Ferguson - professeur d'histoire à la Harvard Business School, historien officiel des Rothschild
Timothy Geithner - secrétaire au Trésor (ministres des finances) des États-Unis
Dermot Gleeson - conseiller du gouvernement irlandais et avocat d'affaires
Donald E. Graham - PDG du Washinton Post
Alfred Gusenbauer - ex-chancelier d'Autriche
Victor Halberstadt - professeur de sciences économiques Université de Leiden
Ernst Hirsch Ballin - ministre de la Justice des Pays-Bas
Richard Holbrooke - représentant spécial d'Obama pour le Pakistan et l'Afghanistan
Jan HM Hommen - président ING Bank
Jaap de Hoop Scheffer - secrétaire général de l'OTAN
James Logan Jones Jr. - conseiller à la sécurité nationale d'Obama
Vernon Jordan - ancien conseiller à la sécurité nationale du président Clinton, ancien membre de la Commission Baker-Hamilton sur l’Irak, directeur-associé de la banque d’affaire Lazard Frères
Robert Kagan - conseiller d'Obama pour la politique de sécurité, le terrorisme et les Balkans
Jyrki Katainen - mministre des finances de la Finlande
Henry Kissinger - ex ministre des affaires étrangères des Etats-Unis sous Nixon, président de Kissinger Associates
John M. Keane - président de SCP Partner, ex-général américain
Muhtar Kent - président de Coca-Cola Turquie
John Kerr - vice-président de Royal Dutch Shell, membre de la Chambre des Lords
Baron Kerr of Kinlochard - vice-président de la Royal Dutch Shell, président du Centre for European Reform
Eckart von Klaeden - porte-parole de la CDU (parti d'Angela Merkel, droite libérale allemande)
Klaus Kleinfed - président de Alcoa
Mustafa Koç - président de Koç Holding le plus grand conglomérat turc
Roland Koch - vice-président de la CDU, ministre-président du Land de Hesse
Sami Kohen - chroniqueur de politique extérieure du journal turc Milliyet
Henry Kravis - président du Hudson Institute (think tank américain), président du fonds d’investissements Kohlberg Kravis Roberts & Co
Marie-Josee Kravis - membre du Hudson Institute et épouse de Henry Kravis
Neelie Kroes - commissaire européen chargé de la concurrence
Odysseas Kyriakopoulos - président de l'Association grecque des industriels, PDG des mines S&B Group
Christine Lagarde - ministre de l'économie, de l'industrie et du travail en France
Pascal Lamy - directeur général de l'OMC, ex commissaire européen chargé du commerce, ex négociateur européen pour les accords du GATT, de l'AGCS et de l'AMI
Manuela Ferreira Leite - président du PSD, parti social-démocrate portugais
Bernardino León - secrétaire général du cabinet du premier ministre Zapatero
Peter Löscher - président de Siemens
Peter Mandelson - ministre de l'économie de Grande-Bretagne, ex commissaire européen chargé du commerce
Jessica Tuchman Mathews - présidente de Carnegie Endowment for International Peace (think tank américain)
Philippe Maystadt - président de la Banque européenne d'investissement (BEI, basée au Luxembourg)
Edward McBride - rédacteur en chef de The Economist
Frank McKenna - président du conseil d'administration de la Toronto Dominion Bank
John Micklethwait - directeur de The Economist
Thierry Montbrial - President de l'IFRI (Institut français des relations internationales)
Mario Monti - ex-commissaire européen chargé du marché intérieur, puis de la concurrence, actuellement président de l'Université Luigi Bocconi de Milan
Miguel Ángel Moratinos - ministre des affaires étrangères d'Espagne
Craig Mundie - stratège en chef de Microsoft
Egil Myklebust - président de la compagnie d’aviation SAS, Norsk Hydro ASA, membre du Conseil économique mondial pour le développement durable, ancien président du patronat norvégien
Matthias Nass - rédacteur en chef adjoint du premier quotidien allemand Die Zeit
Juan Maria Nin Génova - président de la Caixa Bank
Denis Olivennes - directeur général du Nouvel Observateur
Jorma Ollila - ex-président de Nokia (membre du comité de direction du Bilderberg Group)
George Osboren - chancelier de l'Échiquier (ministre des finances) de Grande-Bretabne
Frederic Oudea - président de la Société Générale
Cem Özdemir - co-président du parti Alliance 90/Les Verts en Allemagne
Tommaso Padoa-Schioppa - ex-ministre des finances italien, ex-membre du directoire de la BCE, président du comité directeur du FMI
Alexis Papahelas - journaliste de Kathimerini (journal grec)
Dimitris Papalexopoulos - président de Titan Cement Company
Jannos Papathanasiou - ministre grec des finances
Richard Perle - ex conseiller à la sécurité de George W. Bush, l'un des concepteur de la guerre en Irak, membre important de l'American Enterprise Institute (think tank américain néo-conservateur)
David Petraeus - général quatre étoiles américain, commandant en chef de l'US Central Command pour le Moyen-Orient et en Asie centrale
Manuel Pinho - ministre de l'économie et Inovation au Portugal
Jean Pisani-Ferry - directeur de Bruegel
Robert S. Prichard - directeur du groupe de médias Toronto Star (Torstar), Canada
Romano Prodi - ex-président de la Commission européenne, ex-premier ministre de l'Italie, responsable des opérations conjointes ONU-UA de maintien de la paix en Afrique
Hanna Rajalahti - rédacteur en chef de Talouselämä
Olli Rehn - commissaire européenne chargée de l'élargissement
Heather Reisman - président de Indigo Books & Music Inc, Canada
Eivind Reiten - directeur général du groupe Norsk Hydro Petroleum
Michael Ringier - président du Conseil d'administration de Ringier Holding AG, principal holding de presse et d'édition en Suisse
David Rockefeller - banquier, fondateur du CFR (Council on Foreign Relations) et de la Commission Trilatérale, co-fondateur du Bilderberg Group
Dennis B. Ross - Directeur du Washington Institute for Near East Policy (think tank américain spécialisé sur la géopolitique au Proche-Orient), conseiller spécial d’Hillary Clinton pour le Proche-Orient et l’Asie du Sud
Barnett R. Rubin - directeur d'études et "senior fellow" du Centre of International Cooperation, politologue spécialiste de l’Afghanistan
Alberto Ruiz-Gallardòn - maire de Madrid
Suzan Sabanci Dinçer - président de Akbank (banque turque)
Indira Samarasekera - présidente de l'université d'Alberta
Rudolf Scholten - administrateur de Österreichische Kontrollbank AG
Jürgen Schrempp - ex-président du directoire de DaimlerChrysler AG
Josette Sheeran - directrice du Programme alimentaire mondial des Nations Unies
Domenico Siniscalco - vice-président de Morgan Stanley
Pedro Solbes Mira - ex ministre des finances d'Espagne
Sampatzi Saraz - banquier turc
Sanata Seketa - université du Canada
James B. Steinberg - vice-ministre américain des affaires étrangères
Björn Stigson - président de World Business Council for Sustainable Development (WBCSD)
Yannis Stournaras - directeur de la Foundation for Economic & Industrial Research (IOBE)
Dominique Strauss-Kahn - directeur du FMI, Fonds monétaire international
Lawrence Summers - ex-économiste en chef de la Banque mondiale, ex-ministre des Finances sous Clinton, conseiller économique d'Obama
Peter Sutherland - actuel président de BP, ex-commissaire européen chargé de la concurrence, ancien directeur du FMI, ex dirigeant de la banque d'affaires Goldman Sachs International
Nobuo Tanaka - directeur de l'Organisation de coopération et de développement économiques
Martin Taylor - président de Syngenta, ex-président de Barclays Bank, ex-secrétaire général du Bilderberg Group
Peter Thiel - ex-président de PayPal, président de Clarium Capital Management
Helle Thorning-Schmidt - président du parti social-démocrate au Danemark
Thomas Thune Andersen - président de Maersk Oil, Danemark
Andreas Treichl - président de Erste Group Bank AG
Jean-Claude Trichet - président du directoire de de la Banque centrale européenne
Loukas Tsoukalis - conseiller spécial du président de la Commission Européenne, José Manuel Barroso, président de ELIAMEP (Hellenic Foundation for European & Foreign Policy, think tank grec de politique étrangère)
Agah Ugur - président de Borusan Holding, Turquie
Matti Vanhanen - premier ministre de Finlande
Daniel Vasella - président de la multinationale pharmaceutique Novartis
Jeroen van der Veer - président de Royal Dutch Shell
Guy Verhofstadt - ancien Premier ministre de Belgique
Paul Volcker - ancien président de la Fed, conseiller économique de Barack Obama
Jacob Wallenberg - banquier et grand industriel de Suède, administrateur du fonds d’investissements Investor AB
Marcus Wallenberg - banquier et grand industriel de Suède, directeur du fonds d’investissements Investor AB
Nout Wellink - gouverneur de la banque centrale néerlandaise, membre de la Banque centrale européenne
Gerardus Johannes Wijers - ex-ministre de l'économie des Pays-Bas
Martin Wolf - rédacteur en chef au Financial Times
James Wolfensohn - ancien président de la Banque mondiale, président du conseil international de Citigroup
Paul Wolfowitz - ancien président de la Banque mondiale, ex conseiller de George W. Bush, ex-vice-ministre de la défense des États-Unis, principal responsable de la guerre en Irak
Fareed Zakaria - rédacteur en chef de Newsweek International, commentateur politique sur ABC News, au New York Times, au Wall Street Journal, au New Yorker et sur CNN
Robert Zoellick - président de la Banque mondiale, ex négociateur américain pour les accords du GATT, de l'AGCS et de l'AMI
Repost 0
Published by killuminatis - dans Bilderberg CFR Trilaterale
23 octobre 2006 1 23 /10 /octobre /2006 14:30

DEU Ackermann, Josef Chairman of the Management Board and the Group Executive Committee, Deutsche Bank AG
CAN Adams, John Associate Deputy Minister of National Defence and Chief of the Communications Security Establishment Canada
USA Ajami, Fouad Director, Middle East Studies Program, The Paul H. Nitze School of Advanced International Studies, The Johns Hopkins University
USA Alexander, Keith B. Director, National Security Agency
INT Almunia, Joaquín Commissioner, European Commission
GRC Alogoskoufis, George Minister of Economy and Finance
USA Altman, Roger C. Chairman, Evercore Partners Inc.

TUR Babacan, Ali Minister of Foreign Affairs
NLD Balkenende, Jan Peter Prime Minister
PRT Balsemão, Francisco Pinto Chairman and CEO, IMPRESA, S.G.P.S.; Former Prime Minister
FRA Baverez, Nicolas Partner, Gibson, Dunn & Crutcher LLP
ITA Bernabè, Franco CEO, Telecom Italia Spa
USA Bernanke, Ben S. Chairman, Board of Governors, Federal Reserve System
SWE Bildt, Carl Minister of Foreign Affairs
FIN Blåfield, Antti Senior Editorial Writer, Helsingin Sanomat
DNK Bosse, Stine CEO, TrygVesta
CAN Brodie, Ian Chief of Staff, Prime Minister’s Office
AUT Bronner, Oscar Publisher and Editor, Der Standard

FRA Castries, Henri de Chairman of the Management Board and CEO, AXA
ESP Cebrián, Juan Luis CEO, PRISA
CAN Clark, Edmund President and CEO, TD Bank Financial Group
GBR Clarke, Kenneth Member of Parliament
NOR Clemet, Kristin Managing Director, Civita
USA Collins, Timothy C. Senior Managing Director and CEO, Ripplewood Holdings, LLC
FRA Collomb, Bertrand Honorary Chairman, Lafarge
PRT Costa, António Mayor of Lisbon
USA Crocker, Chester A. James R. Schlesinger Professor of Strategic Studies

USA Daschle, Thomas A. Former US Senator and Senate Majority Leader
CAN Desmarais, Jr., Paul Chairman and co-CEO, Power Corporation of Canada
GRC Diamantopoulou, Anna Member of Parliament
USA Donilon, Thomas E. Partner, O’Melveny & Myers
ITA Draghi, Mario Governor, Banca d’Italia

AUT Ederer, Brigitte CEO, Siemens AG Österreich
CAN Edwards, N. Murray Vice Chairman, Candian Natural Resources Limited
DNK Eldrup, Anders President, DONG A/S
ITA Elkann, John Vice Chairman, Fiat S.p.A.

USA Farah, Martha J. Director, Center for Cognitive Neuroscience; Walter H. Annenberg Professor in the Natural Sciences, University of Pennsylvania
USA Feldstein, Martin S. President and CEO, National Bureau of Economic Research
DEU Fischer, Joschka Former Minister of Foreign Affairs
USA Ford, Jr., Harold E. Vice Chairman, Merill Lynch & Co., Inc.
CHE Forstmoser, Peter Professor for Civil, Corporation and Capital Markets Law, University of Zürich

IRL Gallagher, Paul Attorney General
USA Geithner, Timothy F. President and CEO, Federal Reserve Bank of New York
USA Gigot, Paul Editorial Page Editor, The Wall Street Journal
IRL Gleeson, Dermot Chairman, AIB Group
NLD Goddijn, Harold CEO, TomTom
TUR Gögüs, Zeynep Journalist; Founder, EurActiv.com.tr
USA Graham, Donald E. Chairman and CEO, The Washington Post Company

NLD Halberstadt, Victor Professor of Economics, Leiden University; Former Honorary Secretary General of Bilderberg Meetings
USA Holbrooke, Richard C. Vice Chairman, Perseus, LLC
FIN Honkapohja, Seppo Member of the Board, Bank of Finland
INT Hoop Scheffer, Jaap G. de Secretary General, NATO
USA Hubbard, Allan B. Chairman, E & A Industries, Inc.
BEL Huyghebaert, Jan Chairman of the Board of Directors, KBC Group

DEU Ischinger, Wolfgang Former Ambassador to the UK and US

USA Jacobs, Kenneth Deputy Chairman, Head of Lazard U.S., Lazard Frères & Co. LLC
USA Johnson, James A. Vice Chairman, Perseus, LLC (Obama’s man tasked with selecting his running mate)
SWE Johnstone, Tom President and CEO, AB SKF
USA Jordan, Jr., Vernon E. Senior Managing Director, Lazard Frères & Co. LLC
FRA Jouyet, Jean-Pierre Minister of European Affairs

GBR Kerr, John Member, House of Lords; Deputy Chairman, Royal Dutch Shell plc.
USA Kissinger, Henry A. Chairman, Kissinger Associates, Inc.
DEU Klaeden, Eckart von Foreign Policy Spokesman, CDU/CSU
USA Kleinfeld, Klaus President and COO, Alcoa
TUR Koç, Mustafa Chairman, Koç Holding A.S.
FRA Kodmani, Bassma Director, Arab Reform Initiative
USA Kravis, Henry R. Founding Partner, Kohlberg Kravis Roberts & Co.
USA Kravis, Marie-Josée Senior Fellow, Hudson Institute, Inc.
INT Kroes, Neelie Commissioner, European Commission
POL Kwasniewski, Aleksander Former President

AUT Leitner, Wolfgang CEO, Andritz AG
ESP León Gross, Bernardino Secretary General, Office of the Prime Minister

INT Mandelson, Peter Commissioner, European Commission
FRA Margerie, Christophe de CEO, Total
CAN Martin, Roger Dean, Joseph L. Rotman School of Management, University of Toronto
HUN Martonyi, János Professor of International Trade Law; Partner, Baker & McKenzie; Former Minister of Foreign Affairs
USA Mathews, Jessica T. President, Carnegie Endowment for International Peace
INT McCreevy, Charlie Commissioner, European Commission
USA McDonough, William J. Vice Chairman and Special Advisor to the Chairman, Merrill Lynch & Co., Inc.
CAN McKenna, Frank Deputy Chair, TD Bank Financial Group
GBR McKillop, Tom Chairman, The Royal Bank of Scotland Group
FRA Montbrial, Thierry de President, French Institute for International Relations
ITA Monti, Mario President, Universita Commerciale Luigi Bocconi
USA Mundie, Craig J. Chief Research and Strategy Officer, Microsoft Corporation
NOR Myklebust, Egil Former Chairman of the Board of Directors SAS, Norsk Hydro ASA

DEU Nass, Matthias Deputy Editor, Die Zeit
NLD Netherlands, H.M. the Queen of the

FRA Ockrent, Christine CEO, French television and radio world service
FIN Ollila, Jorma Chairman, Royal Dutch Shell plc
SWE Olofsson, Maud Minister of Enterprise and Energy; Deputy Prime Minister
NLD Orange, H.R.H. the Prince of
GBR Osborne, George Shadow Chancellor of the Exchequer
TUR Öztrak, Faik Member of Parliament

ITA Padoa-Schioppa, Tommaso Former Minister of Finance; President of Notre Europe
GRC Papahelas, Alexis Journalist, Kathimerini
GRC Papalexopoulos, Dimitris CEO, Titan Cement Co. S.A.
USA Paulson, Jr., Henry M. Secretary of the Treasury
USA Pearl, Frank H. Chairman and CEO, Perseus, LLC
USA Perle, Richard N. Resident Fellow, American Enterprise Institute for Public Policy Research
FRA Pérol, François Deputy General Secretary in charge of Economic Affairs
DEU Perthes, Volker Director, Stiftung Wissenschaft und Politik
BEL Philippe, H.R.H. Prince
CAN Prichard, J. Robert S. President and CEO, Torstar Corporation

CAN Reisman, Heather M. Chair and CEO, Indigo Books & Music Inc.
USA Rice, Condoleezza Secretary of State
PRT Rio, Rui Mayor of Porto
USA Rockefeller, David Former Chairman, Chase Manhattan Bank
ESP Rodriguez Inciarte, Matias Executive Vice Chairman, Grupo Santander
USA Rose, Charlie Producer, Rose Communications
DNK Rose, Flemming Editor, Jyllands Posten
USA Ross, Dennis B. Counselor and Ziegler Distinguished Fellow, The Washington Institute for Near East Policy
USA Rubin, Barnett R. Director of Studies and Senior Fellow, Center for International Cooperation, New York University

TUR Sahenk, Ferit Chairman, Dogus Holding A.S.
USA Sanford, Mark Governor of South Carolina
USA Schmidt, Eric Chairman of the Executive Committee and CEO, Google
AUT Scholten, Rudolf Member of the Board of Executive Directors, Oesterreichische Kontrollbank AG
DNK Schur, Fritz H. Fritz Schur Gruppen
CZE Schwarzenberg, Karel Minister of Foreign Affairs
USA Sebelius, Kathleen Governor of Kansas
USA Shultz, George P. Thomas W. and Susan B. Ford Distinguished Fellow, Hoover Institution, Stanford University
ESP Spain, H.M. the Queen of
CHE Spillmann, Markus Editor-in-Chief and Head Managing Board, Neue Zürcher Zeitung AG
USA Summers, Lawrence H. Charles W. Eliot Professor, Harvard University

GBR Taylor, J. Martin Chairman, Syngenta International AG
USA Thiel, Peter A. President, Clarium Capital Management, LLC
NLD Timmermans, Frans Minister of European Affairs
RUS Trenin, Dmitri V. Deputy Director and Senior Associate, Carnegie Moscow Center
INT Trichet, Jean-Claude President, European Central Bank

USA Vakil, Sanam Assistant Professor of Middle East Studies, The Paul H. Nitze School of Advanced International Studies, Johns Hopkins University
FRA Valls, Manuel Member of Parliament
GRC Varvitsiotis, Thomas Co-Founder and President, V + O Communication
CHE Vasella, Daniel L. Chairman and CEO, Novartis AG
FIN Väyrynen, Raimo Director, The Finnish Institute of International Affairs
FRA Védrine, Hubert Hubert Védrine Conseil
NOR Vollebaek, Knut High Commissioner on National Minorities, OSCE

SWE Wallenberg, Jacob Chairman, Investor AB
USA Weber, J. Vin CEO, Clark & Weinstock
USA Wolfensohn, James D. Chairman, Wolfensohn & Company, LLC
USA Wolfowitz, Paul Visiting Scholar, American Enterprise Institute for Public Policy Research

INT Zoellick, Robert B. President, The World Bank Group

Rapporteurs

GBR Bredow, Vendeline von Business Correspondent, The Economist
GBR Wooldridge, Adrian D. Foreign Correspondent, The Economist

AUT Austria HUN Hungary
BEL Belgium INT International
CHE Switzerland IRL Ireland
CAN Canada ITA Italy
CZE Czech Republic NOR Norway
DEU Germany NLD Netherlands
DNK Denmark PRT Portugal
ESP Spain POL Poland
FRA France RUS Russia
FIN Finland SWE Sweden
GBR Great Britain TUR Turkey
GRC Greece USA United States of America

Repost 0
Published by killuminatis - dans Bilderberg CFR Trilaterale
23 octobre 2006 1 23 /10 /octobre /2006 14:28

Bilderberg 2007: Istanbul, Turkey 31 mai - 3 juin 2007

- George Alogoskoufis Ministre grec de l'économie et des finances

- Ali Babacan Ministre turc des affaires étrangères

- Edward Balls Economic Secretary to the Treasury, Grande Bretagne

- Francisco Pinto Balsemão PDG Impresa, ex premier ministre du Portugal

- José Manuel Barroso President de la Commission Européenne

- Queen Beatrix Reine des Pays-Bas

- Prince Bernhard Co-fondateur du Groupe de Bilderberg, ancien officier SS

- Franco Bernabé Vice-président de Rothschild Europe

- Nicolas Beytout Rédacteur en chef du journal Le Figaro

- Carl Bildt Former Prime Minister (Sweden)

- Hubert Burda PDG de Hubert Burda Media Holding (Belgique)

- Philippe Camus PDG de EADS

- Henri de Castries PDG d'AXA

- Juan Luis Cebrian PDG du groupe PRISA media group (Espagne)

- Kenneth Clark Député de Grande Bretagne

- Timothy C. Collins PDG de Ripplewood Holdings LLC (USA)

- Bertrand Collomb PDG de Lafarge

- George A. David PDG de Coca-Cola

- Etienne Davignon Président du Groupe de Bilderberg, président et fondateur de l'European Round Table (lobbie des multinationales européennes auprès de la Commission Européenne), ex vice-président de la Commission Européenne, membre de la Commission Trilatérale, membre du directoire du think tank Centre for European Policy Studies, ancien ministre belge des affaires étrangères, président de l'Association pour l'union monétaire en Europe, premier président de l'Agence Internationale de l'Energie, président de la Société Générale de Belgique, vice-président de Suez-Tractebel, administrateur de Kissinger Associates, Fortis, Accor, Fiat, Suez, BASF, Solvay, Gilead, Anglo-american Mining, entre autres...

- Kemal Dervis Administrateur de UNDP (Turquie)

- Anders Eldrup President de DONG A/S (Danemark)

- John Elkann Vice-président de Fiat 

- Martin S. Feldstein Président du National Bureau of Economic Research (USA)

- Timothy F. Geithner President de la FED (banque centrale américane) de New York

- Paul A. Gigot Editorialiste au Wall Street Journal

- Dermot Gleeson PDG de AIB Group

- Donald E. Graham PDG du Washington Post

- Victor Halberstadt Professeur d'économie à l'université de Leiden (Pays-Bas) et ex secrétaire général des meetings du Bilderberg

- Jean-Pierre Hansen PDG de Suez-Tractebel

- Richard N. Haass President du Council on Foreign Relations (CFR)

- Richard C. Holbrooke Vice-président de Perseus LLC

- Jaap G. Hoop de Scheffer Secretaire Général de l'OTAN

- Allan B. Hubbard Conseiller de Bush pour la politique économique, et directeur du National Economic Council

- Josef Joffe Rédacteur en chef du journal allemand Die Zeit

- James A. Johnson Directeur général adjoint de Perseus LLC

- Vernon E. Jordan Jr.Senior Managing Director de la banque Lazard Frères

- Anatole Kaletsky Editorialiste du journal The Times

- John Kerr of Kinlochard Président de Royal Dutch Shell plc (the Netherlands)

- Henry Kissinger Président de Kissinger Associates, ministre des affaires étrangères de Nixon (placé auprès de lui par Rockefeller)

- Mustafa V. Koç Président de Holding A.S. (Turquie)

- Fehmi Koru Journaliste à Yeni Safek (Turquie)

- Bernard Kouchner Ministre français des Affaires étrangères

- Henry R. Kravis Founding partner de Kohlberg Kravis Roberts & Co. (USA)

- Marie-Josée Kravis Membre de la direction de l'Hudson Institute (USA)

- Neelie Kroes Commissaire européenne au marché intérieur et à la concurrence

- Ed Kronenburg Directeur du Private Office au quartier général de l'OTAN

- William J. Luti Conseiller spécial de Bush pour la politique de défense, et stratège au National Security Council (NSC)

- Jessica T. Mathews Presidente du think tank Carnegie Endowment for International Peace

- Frank McKenna Administrateur du Carlyle Group, ex ambassadeur du Canada aux Etats-Unis

- Thierry de Montbrial Président de l'IFRI (think tank français de politique internationale)

- Mario Monti Ex Commissaire européen au marché intérieur, président de l'Université Luigi Bocconi de Milan

- Craig J. Mundie Ingénieur en chef, reponsable des stratégies avancées de Microsoft

- Egil Myklebust Président du directoire de SAS Norsk Hydro (Norvège)

- Matthias Nass Editorialiste du journal allemand Die Zeit

- Adnrzej Olechowski Leader Civic Platform (Poland)

- Jorma Ollila PDG de Nokia

- George Osborne Futur ministre des finances britannique en cas de victoire es Conservateurs

- Tommaso Padoa-Schioppa Ministre des finances de l'Italie

- Richard N. Perle Membre de l'American Enterprise Institute for Public Policy Research (think tank américain)

- Heather Reisman PDG de Indigo Books & Music Inc. (Canada)

- David Rockefeller Grand banquier (ex PDG de la Chase Manhattan Bank), co-fondateur du Groupe de Bilderberg, ex-président du Council on Foreign Relations (CFR), président et co-fondateur de la Commission Trilatérale

- Matías Rodriguez Inciarte Vide-président exécutif du groupe Santander Bank (Espagne)

- Dennis B. Ross Directeur du Washington Institute for Near East Policy (think tank américain pour la politique étrangère au Moyen-Orient)

- Otto Schily Député allemand, ex ministre de l'Intérieur, membre du Committee on Foreign Affairs

- Jürgen E. Schrempp Ex-PDG de Daimler Chrysler

- Tøger Seidenfaden Rédacteur en chef du journal Politiken (Danemark)

- Peter D. Sutherland PDG de BP et administrateur de Goldman Sachs

- Giulio Tremonti Ex ministre des finances de Berlusconi, vice-président du parlement italien

- Jean-Claude Trichet Gouverneur de la Banque Centrale Européenne

- John Vinocur Journaliste en chef à l'International Herald Tribune

- Jacob Wallenberg PDG de la banque Investor AB

- Martin H. Wolf Journaliste économique au Financial Times

- James D. Wolfensohn Ex-président de la Banque Mondiale

- Robert B. Zoellick Sécrétaire d'état et négociateur américain au commerce

- Klaus Zumwinkel Président du directoire de Deutsche Post

- Adrian D. Wooldridge Journaliste du magazine The Economist

 

fax

Repost 0
Published by killuminatis - dans Bilderberg CFR Trilaterale
23 octobre 2006 1 23 /10 /octobre /2006 14:02
Repost 0
Published by killuminatis - dans Nouvel Ordre Mondial
23 octobre 2006 1 23 /10 /octobre /2006 13:59

Le 11 septembre marque le triste anniversaire d'une catastrophe hautement symbolique pour l'humanité.
Peu importe nos croyances ou nos idées politiques, le système mis en place dans notre monde libre repose sur l'accord tacite d'une sorte de contrat passé avec chacun d'entre nous, dont voici dans les grandes lignes le contenu :


1) J'accepte la compétition comme base de notre système, même si j'ai conscience que ce fonctionnement engendre frustration et colère pour l'immense majorité des perdants,


2) J'accepte d'être humilié ou exploité a condition qu'on me permette a mon tour d'humilier ou d'exploiter quelqu'un occupant une place inférieure dans la pyramide sociale,


3) J'accepte l'exclusion sociale des marginaux, des inadaptés et des faibles car je considère que le prise en charge de la société a ses limites,


4) J'accepte de rémunérer les banques pour qu'elles investissent mes salaires à leur convenance, et qu'elles ne me reversent aucun dividende de leurs gigantesques profits (qui serviront a dévaliser les pays pauvres, ce que j'accepte implicitement). J'accepte aussi qu'elle prélèvent une forte commission pour me prêter de l'argent qui n'est autre que celui des autres clients,


5) J'accepte que l'on congèle et que l'on jette des tonnes de nourriture pour ne pas que les cours s'écroulent, plutôt que de les offrir aux nécessiteux et de permettre à quelques centaines de milliers de personnes de ne pas mourir de faim chaque année,


6) J'accepte qu'il soit interdit de mettre fin à ses jours rapidement, en revanche je tolère qu'on le fasse lentement en inhalant ou ingérant des substances toxiques autorisées par les états,


7) J'accepte que l'on fasse la guerre pour faire régner la paix. J'accepte qu'au nom de la paix, la première dépense des états soit le budget de la défense. J'accepte donc que des conflits soient créés artificiellement pour écouler les stocks d'armes et faire tourner l'économie mondiale,


8)J'accepte l'hégémonie du pétrole dans notre économie, bien qu'il s'agisse d'une énergie coûteuse et polluante, et je suis d'accord pour empêcher toute tentative de substitution, s'il s'avérait que l'on découvre un moyen gratuit et illimité de produire de l'énergie, ce qui serait notre perte,


9) J'accepte que l'on condamne le meurtre de son prochain, sauf si les états décrètent qu'il s'agit d'un ennemi et nous encouragent à le tuer,


10) J'accepte que l'on divise l'opinion publique en créant des partis de droite et de gauche qui passeront leur temps à se combattre en me donnant l'impression de faire avancer le système. j'accepte d'ailleurs toutes sortes de divisions possibles, pourvu qu'elles me permettent de focaliser ma colère vers les ennemis désignés dont on agitera le portrait devant mes yeux,


11) J'accepte que le pouvoir de façonner l'opinion publique, jadis détenu par les religions, soit aujourd'hui aux mains d'affairistes non élus démocratiquement et totalement libres de contrôler les états, car je suis convaincu du bon usage qu'ils en feront,


12) J'accepte l'idée que le bonheur se résume au confort, l'amour au sexe, et la liberté à l'assouvissement de tous les désirs, car c'est ce que la publicité me rabâche toute la journée. Plus je serai malheureux et plus je consommerai : je remplirai mon rôle en contribuant au bon fonctionnement de notre économie,


13) J'accepte que la valeur d'une personne se mesure à la taille de son compte bancaire, qu'on apprécie son utilité en fonction de sa productivité plutôt que de sa qualité, et qu'on l'exclue du système si elle n'est plus assez productive,


14) J'accepte que l'on paie grassement les joueurs de football ou des acteurs, et beaucoup moins les professeurs et les médecins chargés de l'éducation et de la santé des générations futures,


15) J'accepte que l'on mette au banc de la société les personnes âgées dont l'expérience pourrait nous être utile, car étant la civilisation la plus évoluée de la planète, nous savons que l'expérience ne se partage ni ne se transmet,


16) J'accepte que l'on me présente des nouvelles négatives et terrifiantes du monde tous les jours, pour que je puisse apprécier a quel point notre situation est normale et combien j'ai de la chance de vivre en occident. je sais qu'entretenir la peur dans nos esprits ne peut être que bénéfique pour nous,


17) J'accepte que les industriels, militaires et politiciens se réunissent régulièrement pour prendre sans nous concerter des décisions qui engagent l'avenir de la vie et de la planète,


18) J'accepte de consommer de la viande bovine traitée aux hormones sans qu'on me le signale explicitement. J'accepte que la culture des OGM se répande dans le monde entier, permettant ainsi aux trusts de l'agroalimentaire de breveter le vivant, d'engranger des dividendes conséquents et de tenir sous leur joug l'agriculture mondiale,


19) J'accepte que les banques internationales prêtent de l'argent aux pays souhaitant s'armer et se battre, et de choisir ainsi ceux qui feront la guerre et ceux qui ne la feront pas. Je suis conscient qu'il vaut mieux financer les deux bords afin d'être sûr de gagner de l'argent, et faire durer les conflits le plus longtemps possible afin de pouvoir totalement piller leurs ressources s'ils ne peuvent pas rembourser les emprunts,


20) J'accepte que les multinationales s'abstiennent d'appliquer les progrès sociaux de l'occident dans les pays défavorisés. Considérant que c'est déjà une embellie de les faire travailler, je préfère qu'on utilise les lois en vigueur dans ces pays permettant de faire travailler des enfants dans des conditions inhumaines et précaires. Au nom des droits de l'homme et du citoyen, nous n'avons pas le droit de faire de l'ingérence,


21) J'accepte que les hommes politiques puissent être d'une honnêteté douteuse et parfois même corrompus. je pense d'ailleurs que c'est normal au vu des fortes pressions qu'ils subissent. Pour la majorité par contre, la tolérance zéro doit être de mise,


22) J'accepte que les laboratoires pharmaceutiques et les industriels de l'agroalimentaire vendent dans les pays défavorisés des produits périmés ou utilisent des substances cancérigènes interdites en occident,


23) J'accepte que le reste de la planète, c'est-à-dire quatre milliards d'individus, puisse penser différemment à condition qu'il ne vienne pas exprimer ses croyances chez nous, et encore moins de tenter d'expliquer notre Histoire avec ses notions philosophiques primitives,


24) J'accepte l'idée qu'il n'existe que deux possibilités dans la nature, à savoir chasser ou être chassé. Et si nous sommes doués d'une conscience et d'un langage, ce n'est certainement pas pour échapper à cette dualité, mais pour justifier pourquoi nous agissons de la sorte,


25) J'accepte de considérer notre passé comme une suite ininterrompue de conflits, de conspirations politiques et de volontés hégémoniques, mais je sais qu'aujourd'hui tout ceci n'existe plus car nous sommes au summum de notre évolution, et que les seules règles régissant notre monde sont la recherche du bonheur et de la liberté de tous les peuples, comme nous l'entendons sans cesse dans nos discours politiques,


26) J'accepte sans discuter et je considère comme vérités toutes les théories proposées pour l'explication du mystère de nos origines. Et j'accepte que la nature ait pu mettre des millions d'années pour créer un être humain dont le seul passe-temps soit la destruction de sa propre espèce en quelques instants,


27) J'accepte la recherche du profit comme but suprême de l'Humanité, et l'accumulation des richesses comme l'accomplissement de la vie humaine,


28) J'accepte la destruction des forêts, la quasi-disparition des poissons de rivières et de nos océans. J'accepte l'augmentation de la pollution industrielle et la dispersion de poisons chimiques et d'éléments radioactifs dans la nature. J'accepte l'utilisation de toutes sortes d'additifs chimiques dans mon alimentation, car je suis convaincu que si on les y met, c'est qu'ils sont utiles et sans danger,


29) J'accepte la guerre économique sévissant sur la planète, même si je sens qu'elle nous mène vers une catastrophe sans précédent,


30) j'accepte cette situation, et j'admets que je ne peux rien faire pour la changer ou l'améliorer,


31) J'accepte d'être traité comme du bétail, car tout compte fait, je pense que je ne vaux pas mieux,


32) J'accepte de ne poser aucune question, de fermer les yeux sur tout ceci, et de ne formuler aucune véritable opposition car je suis bien trop occupé par ma vie et mes soucis. J'accepte même de défendre à la mort ce contrat si vous me le demandez,


33) J'accepte donc, en mon âme et conscience et définitivement, cette triste matrice que vous placez devant mes yeux pour m'empêcher de voir la réalité des choses. Je sais que vous agissez pour mon bien et pour celui de tous, et je vous en remercie.»

Anonyme

 

 
Repost 0
Published by - dans Nouvel Ordre Mondial
22 octobre 2006 7 22 /10 /octobre /2006 14:41

Manipulation mediatique et mensonge (en y melant un enfant) pour affirmé que des affreux Irakiens ont sortis de leur couveuse dans un hopitale Koweitien et laisser pour mort juste avant la guerre du golf 1 le temp a rattrapé ce mensonge qui a fort influencé (bush l'a répété 6 fois) l'offenssive contre l'Irak

Repost 0
Published by - dans Video
22 octobre 2006 7 22 /10 /octobre /2006 13:58

Le Monde Selon Bush
de William Karel - 2004 - 92 mn

Qui sont les Bush ? En apparence la « dynastie tranquille » de l’Amérique. En réalité, une « dynastie » dont les secrets de famille insoupçonnables sont soigneusement enfouis. Le grand-Père de l’actuel Président, Prescott Bush, a fait fortune en prenant la direction d’entreprises nazies, après l’arrivée au pouvoir de Hitler. En 1942, ses entreprises ont été saisies, pour collaboration avec l’ennemi. Bush père, vice-Président de Ronald Reagan puis Président à partir de 1988, a armé et financé Sadam Hussein. Il a donné son accord à l’expédition de souches d’armes biologiques à l’Irak, facilitant les attaques à l’arme chimique contre les troupes iraniennes et la population kurde.
Ce film propose de passer de l’autre côté du miroir et de découvrir que les Bush, père et fils, ont non seulement dîné avec le diable, mais qu’ils se sont souvent invités à sa table.

Documentaire

 

Repost 0
Published by - dans Actualité Mondiale
22 octobre 2006 7 22 /10 /octobre /2006 10:45

 

milliardaires mondialistes de la planète à Davos en 2005.

Le reportage tant promis qui couvre la réunion des milliardaires mondialistes de la planète à Davos en 2005. Vous verrez et comprendrez les enjeux de leur Plan: la privatisation des biens et services des nations de la planète et de leur gouvernement. Leur solution au chômage ? La compétitivité ! Travailler plus pour un salaire moins élevés ! Entretuons-nous les-uns les-autres pour avoir un emploi et survivre. Les diktats du libre marché veulent votre bien, ou plutôt vos biens ils l'auront si vous ne faites rien.

Repost 0
Published by killuminatis - dans Actualité Mondiale
21 octobre 2006 6 21 /10 /octobre /2006 13:57
"Pourquoi nous détestent-ils ?", se demandait le président George W. Bush quelques jours après les attentats du 11 septembre 2001. Et de répondre : "Ils nous détestent à cause de nos libertés, liberté de voter, de s'exprimer, liberté de religion..." Pour la plupart des Occidentaux, les États-Unis symbolisent la démocratie et la liberté. Rana Kabbani, journaliste d'origine syrienne, nous montre qu'au Moyen-Orient, ils symbolisent plutôt l'exploitation économique et la répression brutale. En Égypte, en Irak, aux Émirats Arabes ou encore en Iran, la rencontre d'intellectuels oeuvrant dans différents milieux montre combien la colère à l'égard des États-Unis est généralisée.
Repost 0
Published by - dans Actualité Mondiale
20 octobre 2006 5 20 /10 /octobre /2006 08:30

Les Dangers de l’Aspartame

Le 28 août avait été décrété "Journée mondiale de sensibilisation aux méfaits de l'aspartame" par Betty Martini, la fondatrice du mouvement Mission Possible International qui fait campagne depuis des années pour faire connaître les graves méfaits pour la santé occasionnés par la consommation, le plus souvent à notre insu, d'un succédané artificiel du sucre appelé aspartame. La liste des problèmes de santé qu'il entraîne est ahurissante et le pire, c'est que l'aspartame se retrouve dans des milliers d'aliments transformés et de breuvages (près de 9000 selon Betty Martini, au minimum 3000 de l'aveu même de la FDA tel qu'on peut le constater sur http://vm.cfsan.fda.gov/~dms/eafus.html et même comme agent sucrant dans des vitamines et autres suppléments — sans que ça ne soit indiqué sur l'emballage ! — Certains ont même fait circuler des informations selon lesquelles l'aspartame est ajouté au sucre blanc et dans un tas de friandises dont le chocolat pour en augmenter le goût sucré et ainsi réduire les quantités de sucre entrant dans la recette et donc le coût de revient de l'aliment produit.


 

 

 

Assez dément non quand on sait que l'aspartame est un puissant neurotoxique dont l'approbation en 1981 par la Food and Drug Administration (FDA) américaine pour l'alimentation humaine (et ensuite par « Santé et Bien-être Canada » et toutes les autres agences gouvernementales équivalentes dans les autres pays) s'est fait en dépit d'études démontrant ses effets néfastes et ultimement mortels. Et tenez-vous bien, il y a quelques années, la FDA a publié un rapport gardé confidentiel faisant état de plus de 10.000 plaintes déposées par des consommateurs énumérant plus de 92 symptômes liés à la consommation d'aspartame dont notamment les migraines, des difficultés d'élocution, une baisse marquée de l'acuité visuelle, le vertige, des difficultés à marcher, la précipitation de la maladie d’alzheimer, le lupus, la sclérose en plaque, la stérilité, des tumeurs dans le cerveau, les testicules, les ovaires, l'utérus et le pancréas, le diabète, l'impotence, les accès de rage, dépressions et tendances suicidaires et ultimement la mort.

En dépit de son instabilité chimique puisque l'aspartame se décompose en méthanol (alcool de bois), en DKP (causant des tumeurs au cerveau) et en formaldéhyde lorsqu'exposé à des températures excédant 86 degrés Fahrenheit, la FDA a approuvé son usage dans la cuisson en 1993. Utilisé massivement dans tous les breuvages diètes (Coke Diète, Diète Pepsi, etc. ), il suffit dont que les bouteilles séjournent quelques heures dans un entrepôt ou un véhicule de transport non-réfrigéré et exposé au soleil et donc à des températures excédant 86 degrés Fahrenheit (ce qui est très fréquent en été), ou tout simplement dans un estomac humain, pour que l'aspartame qu'elles contiennent se transforme en un poison mortel qui agit insidieusement pour engendrer toute une flopée de symptômes et de maladies (on attribue même le fameux Syndrome de la Guerre du Golfe à la consommation par les G.I. américains de Coke Diète et Diète Pepsi entreposé pendant des semaines à la chaleur torride du désert saoudien) que jusqu'à tout récemment personne ne pensait à relier à la consommation d'aspartame... Maintenant, vous le savez...

« Mais ça ne se peut pas » pensez-vous, « que la FDA approuve un tel poison. » Et bien justement, selon des informations recueillies par les activistes qui demandent qu'on bannisse à tout jamais ce produit sorti tout droit des cuisines de l'enfer, le comité chargé d'étudier les demandes d’approbation de nouveaux produits de la FDA s'est refusé pendant 16 ans à approuver ce produit en raison des études démontrant sa nocivité. Mais l'ancien président Ronald Reagan, un ami de la compagnie Searle qui a concocté l'aspartame (Searle a depuis été rachetée par Monsanto Chemical, la même multinationale qui "pousse" partout dans le monde la culture des dangereux aliments transgéniques), a mis à la porte de la FDA le commissaire en chef qui bloquait l'approbation de l'aspartame et nommé à sa place le Dr. Arthur Hull Hayes qui lui, n'a pas eu la moindre hésitation à imposer en 86 l'approbation de l'aspartame en dépit de l'opposition véhémente de tous les membres du Comité d'évaluation dont les recommandations ont pris le chemin de la poubelle. Peu après, ce triste personnage était engagé par la firme de relations publiques de Searle avec un salaire, affirme la rumeur, de 1 000 dollars US par jour.


Quelles conclusions peut-on tirer de tout cela ?
· Que le système censé nous protéger ne fonctionne pas car la corruption et le pouvoir omniprésent du lobby des riches et des puissants règne partout.
· Que le seul moyen de s'assurer d'une alimentation saine est de ne consommer que des aliments certifiés biologiques (en cultivant son jardin par exemple... ) ou fabriqués par des compagnies ayant à l'évidence une certaine conscience écologique et sociale — ce dont la majorité des multinationales manquent cruellement.
· Que les médias traditionnels ne font que peu ou pas leur boulot de nous informer de ces magouilles, sans doute parce que trop souvent les intérêts financiers ou politiques qui contrôlent les salles de rédaction font partie de la même mafia politico-financière internationale qui étend de plus en plus son emprise à l'ensemble de la planète.
· Et enfin que le temps serait peut-être venu pour les citoyens de prendre leur avenir en main et de cesser de faire aveuglément confiance au "Système" capitaliste dont la faillite morale n'a d'égal que la voracité effroyable avec laquelle il dévore ce qui reste des ressources et écosystèmes exsangues de la planète pour le profit personnel des quelques 300 multimilliardaires du monde qui à eux seuls possèdent autant de richesses que la moitié la plus pauvre de l'humanité...
· Si nous ne voulons pas tous finir comme des pions interchangeables et jetables après usage dans la machine à profit des grands, il est grand temps de cesser de marcher dans leur système et de"bâtir" le nôtre fondé sur l'amour, la compassion et le partage. Un projet "idéaliste" à souhait, mais avons-nous une alternative ?

Et dorénavant sucrez-vous le bec "naturellement" !
Jean Hudon
http://www.cybernaute.com/earthconcert2000


P. S. Une visite à mon site s'impose pour avoir une vue d'ensemble de mon travail et des sujets abordés. Et si vous désirez que votre nom soit ajouté à ma liste d'envoi francophone (rarement utilisée par manque de temps) et/ou à ma liste anglophone (le Réseau Arc-en-ciel de la Terre Comprenant près de 1 500 correspondants en majorité anglophones dans plus de 50 pays), il vous suffit de me le demander. J'utilise aussi à l'occasion une autre liste montée à partir des listes de mes correspondants francophones. Si vous désirez que votre nom en soit éliminé, il suffit aussi de le demander et pronto vous en serez enlevé(e).
J'avais également diffusé en décembre 98 ce document ci-dessous en français à ma liste francophone — j'en profite pour l'envoyer de nouveau au cas ou certains ne l'auraient pas lu... Et si vous voulez creuser le sujet de l'aspartame, il y a 3 autres documents sur mon site que vous pouvez consulter. Pointez votre fureteur sur :
http://www.cybernaute.com/earthconcert2000/aspartame.htm
http://www.cybernaute.com/earthconcert2000/FeedbksAspartame.htm
http://www.cybernaute.com/earthconcert2000/StopNeotame.htm

Quant à ce document que vous lisez, il sera posté sur http://www.cybernaute.com/earthconcert2000/AspartameDayFr.htm

Et bien sûr, "LA" ressource en cette matière sur le Net, c'est le site anglais de Mission Possible International (plus de 500 pages) sur www.dorway.com



Bonjour à tous mes contacts francophones. Il y a 2 jours, j'ai fait parvenir à plus de 700 médias autour du monde et à quelques contacts dans mon réseau le document original anglais qu'un ami vient de traduire — voir ci-dessous. Depuis lors j'ai reçu le même document anglais de plusieurs autres sources à qui je ne l'avais pas fait parvenir. Cette information est importante pour quiconque désire protéger sa santé et celle de ses proches et amis. C'est pourquoi tant de gens n'hésitent pas à faire suivre cette information à tous leurs contacts. Faites-en tout autant !

Ne serait-il pas temps de mettre un frein aux activités criminelles de la compagnie Monsanto à l'origine de la mise en marché de ce poison dangereux ? Sans compter les dizaines d’autres produits nocifs pour la santé des gens et pour la viabilité écologique planétaire que ces individus sans scrupules s'efforcent, avec le concours des puissants de ce monde, d'imposer aux milliards d'innocents empoisonnés et intoxiqués par leurs produits, générant ainsi des profits faramineux pour quelques assoiffés de pouvoir et de richesse. Vous vous rappelez le fameux Agent Orange, un puissant défoliant à base de dioxine dont les américains ont arrosé les forêts vietnamiennes pendant la guerre du Vietnam, avec comme conséquence des dizaines de milliers de morts et des générations entières d'enfants affreusement malformés de naissance ? Ce sont eux ! Monsanto. Vous avez entendu parler des produits génétiquement modifiés — ce qu'on appelle les "Frankenfoods" en anglais — qui dans 93% des cas contiennent des gènes totalement étrangers comme des gènes de poulets dans des patates, des gènes humains dans le porc ou des patates sécrétant de l'insecticide BT — dans le seul but de faciliter la transformation et de maximiser les profits des producteurs (dans seulement 7% des cas ces manipulations ont pour but d'améliorer la valeur nutritive ou le goût des aliments !) et saviez-vous qu'aujourd'hui, quelques années à peine après le début de la commercialisation de ces croisements génétiques contrenature, il y a déjà plus de 3000 variétés de plantes et d'animaux contenant des gènes d'autres espèces, sans qu'aucune étiquette n'identifie le 70% d'aliments vendus dans les supermarchés qui contiennent déjà parmi leurs ingrédients des organismes génétiquement trafiqués ?


C'est encore la compagnie Monsanto qui est à la tête du puissant lobby qui a même réussi à obliger la Food and Drug Administration (FDA) américaine à approuver ces aliments transgéniques sans qu'aucune étude de toxicité et d'évaluation des dangers à long terme pour la santé ne soit menée.
Avez-vous entendu parler de la technologie "Terminator” ? Des chercheurs affiliés à Monsanto ont trouvé le moyen de désactiver les gênes permettant la reproduction naturelle des semences vendues aux producteurs agricoles, de sorte que si un jour les semences ainsi modifiées occupaient tout le marché, plus un seul fermier ou jardinier ne pourra obtenir des graines fertiles et sera désormais dépendant de Monsanto pour obtenir des semences.
Devant le tollé de protestations venant des environnementalistes, des organisations de fermiers et des scientifiques spécialisés en agriculture, le CGIAR, le plus grand réseau international de recherche en agriculture a aussi dénoncé cette technologie et annoncé qu'il boycotterait toutes les semences issues de cette technologie. Avez-vous entendu des gouvernements s'élever contre cela et légiférer son interdiction ? Monsanto et ses compagnies subsidiaires ont répandu la mort chimique sur tous les continents avec des produits comme le BPC, l'Agent Orange, l'hormone de croissance bovine (non encore permise au Canada malgré les efforts "agressifs" de la compagnie pour tordre le bras du gouvernement), le Nutrasweet (autre nom de l'aspartame dont les effets sont décrits ci-dessous), l'Equal et le Roundup (l'herbicide le plus vendu au monde) et des semences de soya résistantes au Roundup afin de permettre des applications encore plus intensives d'herbicides qui forcément se retrouvent dans nos assiettes, et tous ces produits, sans compter les rejets toxiques dans l'environnement générés par leur production, continueront à empoisonner la population et à causer des malformations de naissance et de graves problèmes de santé humaine pour des générations à venir.

Monsanto, cette pieuvre tentaculaire, étend peu à peu son emprise sur la planète et fait l’acquisition de toutes les entreprises qui pourraient s'opposer à ses visées dominatrices, avec l'aide de grandes banques américaines qui financent à coup de milliards cette conquête mondiale, même si la position financière et boursière de cette compagnie aurait normalement dû aboutir à la faillite depuis de nombreux mois déjà...


En avez-vous assez entendu ?
Et ce n'était là qu'un bien court résumé des faits que trop peu de médias osent diffuser ouvertement, de peur de se faire attaquer par les avocats de Monsanto — quoiqu'en dise un journaliste de l'Agence Science-Presse qui m'envoyait ceci il y a 2 jours, en réaction à un autre article dénonçant les manipulations génétiques que je qualifiais "d'impossibles à détecter" — pas pour des scientifiques munis de tous les équipements d’un laboratoire moderne, bien sûr, mais au niveau du simple consommateur qui ne dispose d’aucun moyen devant un étalage de produits en supermarché pour savoir lesquels sont "naturels", si une telle chose existe encore, et lesquels ne le sont pas - puisqu'aucune étiquette ne permet d’identifier ces produits !
Il écrivait :
"Au cours des six derniers mois, des magazines tels que L'actualité, QuébecScience et jusqu'au Guide Ressources, ont publié des dossiers sur la question. Nous-même, à l'Agence Science-Presse, en parlons régulièrement, et avons régulièrement insisté sur l'aspect « économiste » de la chose. Je vous invite à survoler notre page des manchettes de la semaine http://www.sciencepresse.qc.ca/archives/manchettesarch.html
Certes, on pourrait en parler davantage. Certes, le public est, et de loin, très insuffisamment informé. Mais de là à parler de "secret", de "manipulations génétiques impossibles à détecter" (ce qui est faux) et de "monstruosité", il y a une marge".


Que je n'hésite pas à franchir. À chacun pourtant de se faire sa propre idée à la lumière des quelques informations limitées contenues dans cette lettre... En voici une dernière, justement au sujet de la liberté de presse... Parmi ses nombreuses tactiques pour faire taire l'opposition à ses pratiques criminelles, Monsanto a récemment forcé l'imprimerie qui avait produit un numéro spécial du magazine britannique "The Ecologist" dénonçant les horreurs de cette multinationale à détruire toutes les copies du journal avant qu'il soit mis en kiosque. Après que les éditeurs de ce magazine eurent réussi à trouver un autre imprimeur assez courageux pour imprimer ce numéro, ils ont ensuite appris que les responsables des plus importants points de vente en kiosque à travers l'Angleterre refusaient de vendre ce numéro de peur des représailles que Monsanto pourrait exercer à leur encontre. Monsanto a bien sûr nié avoir exercé quelque pression que ce soit. Mon oeil, oui. Belle liberté de presse ! Tenez-vous bien maintenant car la cerise sur le sunday — déjà assez bien sucré — arrive...

Voici ce que mon ami a traduit...

Date: Sun, 13 Dec 1998
From: Alain-Yan Mohr <alain-yan-mohr@gve.ch>
Subject: Message sucré d'Alain-Yan

Bonjour, J'ai reçu dans mon courrier un article sur les dangers de l'ASPARTAME. Je l'ai traduit en français, et le voilà ci-dessous.
Faites passer plus loin, ca vaut la peine. . .

Merci, Alain



CONFERENCE MONDIALE POUR L'ENVIRONNEMENT ET LA FONDATION POUR LA SCLEROSE EN PLAQUES

La Food and Drug Administration (FDA) accusée de collusion avec MONSANTO"

Article écrit à l'origine par Betty Martini, mais largement rediffusé sous le nom de Nancie Markle

Lors de la CONFERENCE MONDIALE POUR L'ENVIRONNEMENT, j'ai passé plusieurs jours à donner des conférences sur "l'ASPARTAME vendu sous les dénominations 'Nutra-Sweet', 'Equal', et 'Spoonful"'. Dans l'introduction à cette conférence, ils ont annoncé qu'il existait une épidémie de sclérose en plaques et de lupus systémique (systemic lupus) et qu'ils ne comprenaient pas quelle toxine pouvait causer une épidémie aussi étendue dans tous les États-Unis. J'ai expliqué que j'étais précisément là pour parler de ce sujet. Lorsque la température de l'aspartame dépasse 30 degrés Celsius, l'alcool de bois contenu dans l'ASPARTAME se transforme en formaldéhyde, puis en acide formique, cela cause de l'acidité métabolique. (L'acide formique est le poison injecté par les piqûres de fourmis). La toxicité du méthanol ressemble à la sclérose en plaques ; d'où les gens diagnostiqués par erreur comme souffrant de sclérose en plaques. La sclérose en plaques n'est pas mortelle, contrairement à l'empoisonnement au méthanol.
Dans le cas de lupus systémique, nous découvrons qu'il est presque aussi étendu que la sclérose en plaques, tout spécialement chez les personnes qui boivent du Coke Diète et Diète Pepsi. De plus, dans le cas d'intoxication au méthanol, les victimes en boivent généralement trois à quatre canettes de 4 dl. par jour, certains même davantage. Dans les cas de lupus systémique, qui est déclenché par l'ASPARTAME, la victime ne sait généralement pas que l'aspartame est la coupable. La victime continue à en faire usage, aggravant le lupus à un point tel que parfois, cela menace la vie même de la personne.
Lorsque l'on parvient à couper toute consommation d'aspartame chez les gens, ceux qui sont souffrants de lupus systémique deviennent généralement asymptomatiques. Malheureusement, on ne peut pas guérir complètement de cette maladie. Toutefois, dans le cas de personnes diagnostiquées de sclérose en plaques, (alors qu'en réalité, il s'agit d'intoxication au méthanol), la plupart des symptômes disparaissent. Nous avons vu des cas où la vue et même l'ouïe sont revenues. Cela s'applique aussi aux cas d'acouphène.
Lors d'une conférence, j'ai dit "Si vous utilisez de l'ASPARTAME (NutraSweet, Equal, Spoonful, etc. ) et que vous souffrez de symptômes de fibromyalgie, de spasmes, de douleurs lancinantes, d'engourdissements des jambes, de crampes, de vertige, de maux de tête, d'acouphène, de douleurs aux articulations, de dépression, d'attaques d'anxiété, de problèmes d'articulation vocale, de troubles de la vue ou de pertes de mémoire — vous avez probablement la MALADIE DE L'ASPARTAME ! " Durant mon intervention, les gens s'exclamaient "je souffre de ça, est-ce réversible ?" Cette maladie se propage. Quelques-uns des conférenciers présents à ma présentation souffraient eux-mêmes de ces symptômes. Lors de l'une de mes conférences, l'Ambassadeur d'Ouganda nous apprit même que leur industrie sucrière ajoutait de l'aspartame ! Il continua en disant que l'un des fils du leader de cette industrie ne pouvait plus marcher, en partie à cause de l'absorption de ce produit. Il s'agit d'un problème très sérieux. Quelqu'un est venu nous voir, le Dr. Espisto (un de mes collègues) et moi même, pour nous demander 'Pouvez-vous me dire pourquoi de plus en plus de gens sont atteints de sclérose en plaques ? Durant la visite d'un hôpital, une infirmière nous a dit que six de ses amis, grands buveurs de Coke Light, avaient eu un diagnostic de sclérose en plaques. Cela dépasse les coïncidences, et c'est là le problème.
Aux Etats-Unis, des audiences du Congrès ont eu lieu avant que l'aspartame ne soit inclus dans 100 produits différents. Depuis ces premières audiences, il y en a eu deux autres, sans succès.
Rien n'a été fait. Les lobbies pharmaceutiques et de la chimie ont des poches très profondes. Aujourd'hui, plus de 5000 produits contiennent cette substance, et le BREVET EST EXPIRÉ !!!
A l'époque de la première audience, les gens devenaient aveugles. Le méthanol de l'aspartame se transforme en formaldéhyde dans la rétine de l'oeil. La formaldéhyde appartient à la même classe de toxicité que le cyanure et l'arsenic — DES POISONS MORTELS !!! Malheureusement, ils prennent plus de temps à tuer ; mais ils tuent des gens et provoquent toutes sortes de problèmes neurologiques. L'aspartame change la chimie du cerveau, ce qui provoque de graves attaques. Cette drogue change le niveau de dopamine dans le cerveau. Imaginez ce que cette substance provoque chez des patients souffrant de la maladie de Parkinson. Cette drogue provoque aussi des défauts de naissance. Il n'existe absolument aucune raison d'ingérer ce produit. Ce n'est PAS UN PRODUIT DIÉTÉTIQUE !!! Le rapport du Congrès souligne "Cela provoque un besoin maladif de glucides et vous fera GROSSIR". Dr. Roberts expliqua que lorsqu'il sevra ses clients d'aspartame, la perte de poids moyenne était de 10 kg par personne. La formaldéhyde se stocke dans les cellules graisseuses, particulièrement dans les hanches et les cuisses.


L'aspartame est spécialement dangereuse pour les diabétiques.
Tous les médecins savent ce que l'alcool de bois aura comme effet chez un diabétique. Nous nous sommes rendu compte que les médecins pensent avoir des patients atteints de rétinopathie, alors qu'en fait, ce désordre est provoqué par l'aspartame.
L'aspartame maintient le niveau de sucre du sang hors de contrôle, provoquant le coma chez beaucoup de patients.
Malheureusement, beaucoup en sont morts. Au cours de la Conférence American College of Physicians (Conférence du collège Américain des Médecins) de nombreuses personnes nous ont dit que de leurs connaissances étaient passés de produits à la saccharine à des produits à l'aspartame et comment ces gens avaient fini dans le coma. Leurs médecins n'arrivaient plus à garder les niveaux de sucre du sang sous contrôle. Ces patients souffraient de graves problèmes de pertes de mémoire, tombaient dans le coma et finissaient par mourir. La perte de mémoire est due au fait que sans les autres acides aminés trouvés dans la protéine, l'acide aspartique et la phénylalanine sont neurotoxiques. Ils franchissent la barrière sanguine du cerveau et détériorent les neurones. Dr. Russell Blaylock, neurochirurgien, souligne "Les ingrédients stimulent les neurones du cerveau jusqu'à la mort, provoquant des dégâts dans le cerveau à des degrés divers. Dr. Blaylock a écrit unlivre intitulé "EXCITOTOXINS: THE TASTE THAT KILLS" (Ecotoxines : le goût qui tue) (Health Press1-800-643-2665). Dr. H. J. Roberts, spécialiste du diabète et expert mondial de l'empoisonnement à l'aspartame a aussi écrit un livre intitulé "DEFENSE AGAINST ALZHEIMER'S DISEASE" (Pour se protéger de la maladie d'Alzheimer (1-800-814-9800). Dr. Roberts explique comment l'empoisonnement à l'aspartame accélère la Maladie Alzheimer.
Comme l'infirmière d'un hôpital me le disait, des femmes de 30 ans arrivent avec la maladie d'Alzheimer. Dr. Blaylock et Dr. Roberts vont écrire un article sur ce sujet comportant quelques descriptions de cas, et le publieront sur Internet. Selon la Conference of the American College of Physicians, 'Nous parlons d'une peste de maladies neurologiques provoquées par ce poison mortel". Dr. Roberts a réalisé ce qui se passait lorsque les premières campagnes de marketing pour promouvoir l'usage de l'aspartame ont été lancées. Il dit que "ses patients diabétiques présentèrent des symptômes de perte de mémoire, de confusion et de graves pertes de la vue". A la Conference of the American College of Physicians, les médecins admirent qu'ils n'en savaient rien. Ils se demandaient pourquoi ces crises s'étaient tellement répandues (la phénylalanine contenue dans l'aspartame casse les seuils de crise et épuise la sérotonine, ce qui provoque de la maniaco-dépression, des attaques de panique, de la rage et de la violence). Juste avant la conférence, j'ai reçu un fax de Norvège me demandant s'il existait un antidote à ce poison, car ils ont énormément de problèmes liés à cela dans ce pays. Ce poison est maintenant disponible dans plus de 90 pays. Heureusement, des conférenciers et ambassadeurs de plusieurs pays étaient présents à la conférence et ont offert leur soutien. Nous vous demandons aussi de nous aider. Imprimez cet article et avertissez les gens que vous connaissez. Ramenez au magasin tout produit contenant de l'aspartame. Faites le test "NO ASPARTAME" et envoyez-nous votre histoire.
Je vous assure que MONSANTO, les créateurs de l'aspartame, savent très bien à quel point ce produit est dangereux. Ils financent l'Association Américaine des Diabétiques, l'Association Diététique Américaine, le Congrès Américain et la Conférence du Collège Américain des Médecins. Le 15 novembre 1996, le New York Times a publié un article montrant comment l'Association Diététique Américaine accepte de l'argent de l'industrie alimentaire et approuve leurs produits en contrepartie. Dès lors, ils ne sont plus en position de critiquer le moindre additif, ou de reconnaître leurs liens avec MONSANTO. C'est vraiment très grave. Nous avons dit à une mère dont l'enfant était nourri au NutraSweet d'abandonner ce produit. L'enfant souffrait d'attaques quotidiennes.


La mère a téléphoné à son médecin, qui a téléphoné à l'Association Diététique Américaine, qui a répondu au médecin de ne pas supprimer l'apport de NutraSweet chez l'enfant. Nous en sommes toujours à essayer de convaincre la mère que l'aspartame provoque ces attaques. Chaque fois que nous parvenons à supprimer l'ingestion d'aspartame, les attaques cessent. Si cet enfant meurt, vous saurez qui en est responsable, et c'est contre cela que nous nous battons. Il existe 92 symptômes documentés de problèmes liés à l'aspartame, du coma à la mort. La majorité d'entre-eux sont neurologiques, parce que l'aspartame détruit le système nerveux. La maladie de l'aspartame est en partie la cause sous-jacente du mystère des problèmes de santé des soldats américains durant la guerre du golfe. La langue qui brûle et d'autres problèmes répertoriés dans plus de 60 cas peuvent directement être reliés à la consommation de produits à l'aspartame. Plusieurs milliers de palettes de boissons diètes avaient été envoyées aux troupes stationnées dans le Golfe. (Souvenez-vous qu'à partir de 30 °C, la chaleur libère le méthanol de l'aspartame). Ces boissons Light restèrent sous les 40°C du soleil d'Arabie durant des semaines , stockées sur des palettes. Les hommes et les femmes envoyés dans le Golfe les buvaient toute la journée durant. Tous leurs symptômes sont identiques à ceux de l'empoisonnement à l'aspartame. Dr. Roberts affirme "consommer de l'aspartame au moment de la conception peut provoquer des difformités de naissance". Selon le témoignage devant le Congrès qu'a fait le Dr. Louis Elsas, pédiatre et Professeur engénétique à la Emory University, la phénylalanine se concentre dans le placenta, provoquant des retards mentaux. Dans les premiers tests sur les animaux de laboratoire, les animaux développèrent des tumeurs du cerveau (la phénylalanine se décompose en DPK, un agent de la tumeur du cerveau). Lors d'un exposé du Dr. Espisto sur l'aspartame, un neurochirurgien de l'audience rajouta "lorsqu'ils ont ôté les tumeurs, ils ont trouvé qu'elles contenaient de très hautes concentrations d'aspartame". Le stévia, un aliment sucré QUI N'EST PAS UN ADDITIF et qui aide à la métabolisation des sucres serait idéal pour les diabétiques; il a maintenant été approuvé comme supplément diététique par la Food and Drug Administration américaine. Durant des années, cette même Food and Drug Administration avait refusé d'approuver ce produit, du fait de se loyauté envers MONSANTO. Si c'est marqué "SANS SUCRE" sur l'étiquette, N'Y TOUCHEZ SURTOUT PAS !!!!!
Le Sénateur Howard Hetzenbaum a écrit un projet de loi qui aurait protégé tous les nourrissons, les mères enceintes et les enfants des dangers de l'aspartame. Ce projet de loi aurait aussi institué des recherches indépendantes sur les problèmes existant dans la population liés à l'aspartame (attaques, changements dans la chimie du cerveau, changements dans les symptômes et les attitudes neurologiques). Ce projet de loi a été enterré par les tout-puissants lobbies chimiques et pharmaceutiques, laissant ainsi se propager cette vague de maladie et de mort dans un public n'en soupçonnant pas l'existence. Depuis la Conférence du Collège Américain des Médecins, nous espérons avoir le soutien de certains leaders politiques de différents pays.
A nouveau, S.V.P , aidez-nous. Beaucoup de gens doivent être avertis : transmettez-leur ces informations.

source source

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

2/5

 

 

 

3/5

 

 

4/5

 

 

5/5

 

Repost 0
Published by killuminatis - dans Audio